Qualités requises : convictions écologiques, dynamisme, rigueur.
Le responsable développement efficacité énergétique cherche des solutions pour diminuer la consommation énergétique des bâtiments, de la conception à la maintenance, en intégrant quand cela est possible les énergies renouvelables.
Il réalise des études, effectue une veille technologique et analyse les besoins des clients pour préconiser des solutions techniques confortables et écologiques. Il peut également intervenir sur des bâtiments existants pour tenter de faire baisser la facture énergétique (économies de chauffage et d’électricité, etc...)

Frédéric aime la BD, le théâtre et son métier… Responsable développement efficacité énergétique. Il a 37 ans et travaille chez SPIE. Il s’occupe de diminuer la consommation énergétique des bâtiments. Frédéric pratique toujours une veille technologique, mais il a surtout de vraies convictions écologiques pour défendre au mieux ses projets !
Un diagnostic précis des besoins des clients est toujours réalisé afin de mettre en place des actions pour l’environnement, tout en préservant le confort et les économies des clients.

Frédéric a un diplôme d’ingénieur, mais l’alternance permet aussi de devenir responsable développement et efficacité énergétique. On en recherche 600 par an pour environ 3 000 euros brut par mois à l’embauche.

Le responsable développement efficacité énergétique doit adapter son discours selon les connaissances de ses interlocuteurs et être capable de les convaincre de la pertinence des solutions qu’il propose. Alliant autonomie et travail d’équipe, il est souvent en déplacement pour visiter les sites, voir ses clients, les techniciens, etc…

Cette vidéo a été réalisée grâce à la participation du Syndicat des Entreprises de génie électrique et climatique, du MEDEF Rhône-Alpes et du MEDEF Lyon Rhône.

Parcours de formation

Bac +5
  • Diplôme d'ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers spécialité génie énergétique en partenariat avec Ingénieurs 2000 – Paris Tech
  • Diplôme d'ingénieur de l'École spéciale des travaux publics du bâtiment et de l'industrie, spécialité énergétique de la construction, en partenariat avec Ingénieurs 2000 – Cachan
  • Master Pro génie civil spécialité structures, matériaux, énergétique du bâtiment - Faculté des sciences et technologies, Université de Lorraine